Yagyu Shingan

Yagyu Shingan

C'est l'école qui a regroupé tous les clans de Nin-Jutsu en 1602. On y étudie donc toutes les techniques de self défense avec ou sans armes.

Yagyu Shingan est un Koryu : courant ancien. École fondée au 16ème siècle, elle est renommée car son premier maître Yagyu Tajima no Kami fut choisi par le Shogun Tokugawa Ieyasu (1603) comme Maître d’arme.

Ainsi Yagyu assura la protection de la lignée des Tokugawa jusqu’en 1867, période de 250 ans pendant laquelle le Japon vivra en paix.
Au Japon, Yagyu Shingan est une institution. Originaire de Sendaï (nord du Japon), elle est à l’heure actuelle composée de 3 grands courants : Nord (Sendaï), Sud (Kansaï) et Centre (Edo). La branche du nord est classée « Patrimoine culturel vivant » de la province de Miyagi au Japon.

L’un des maîtres du sud a été nommé « Trésor national vivant » en 1992… Yagyu Shingan, à la demande du shogun Tokugawa en 1604, a regroupé puis légalisé tous les clans de Nin-Jutsu. Ceux de Koga ont été enrôlés dans la police et ceux de Iga, utilisés à la collecte des renseignements (services secrets). Les écoles de nin-jutsu ne voulant pas faire allégeance ont été impitoyablement éliminées.

L’enseignement de Yagyu Shingan étant trop étendu pour tout faire en un seul cours (chacun des courants s’étant spécialisé : Nord – Kobushi (kempo), Sud – Torite (jiu-jitsu) et batto (sabre)), il sera divisé en 3 parties : kobushi no jutsu (ancêtre du kempo et du karaté), torite no jutsu (ancêtre du jiu-jitsu), batto no jutsu (bokken et sabre). Chacun, selon son affinité, pourra pratiquer tel jour et/ou tel autre jour, telle partie du programme de l’école du moment qu’il est présent aux jours pré-définis.

Horaires

LUNMARMERJEUVENSAMDIM
Adultes
Cours Adultes
  • 20h30-22h
  • 20h30-22h

Intervenant

Philippe Barthélémy

Maître Barthélémy a été le premier non-japonais à être initié au Yagyu Shingan et autorisé par Shimazu Senseï à enseigner en 1990 hors Japon.

Cette école fort réputée au Japon a été classée  » patrimoine culturel vivant  » de la province de Miyagi. Ses maîtres ont formé les gardes de l’Empereur et ont veillé sur les shogun Tokugawa de 1600 à 1864, se forgeant ainsi une réputation d’infaillibilité et d’efficacité absolue dans la protection rapprochée.

De 1990 à 1995, il forme un petit groupe, une douzaine de personnes, puis fait venir Maître Shimazu en stage à Paris. Depuis lors, Maître Shimazu vient chaque année en France animer un séminaire d’une semaine. En 2005, Shimazu senseï a décerné 7 kiri menkyo (certificat de connaissance du niveau kiri) à 7 élèves français de Yagyu Shingan, sanctionnant ainsi 10 années d’une pratique assidue.